Burn-out

Le burn-out.  Et si nous pouvions l’éviter ?

Le burn-out est aujourd’hui reconnu comme maladie professionnelle.
Ses symptômes sont trompeurs : épuisement, dépersonnalisation et perte de confiance et de motivation. Ses dimensions sont multiples.

Ce n’est pas une dépression, comme certains le pensent.
Il est bien plus qu’une simple fatigue.

La dépression touche la personne dans sa globalité, dans toutes les sphères de sa vie.
Le burn-out quant à lui touche les personnes au départ de leur sphère de travail.
Il est synonyme d’un épuisement profond, c’est un incendie intérieur qui vous ravage et brûle vos forces, votre énergie.

Contrairement aux idées reçues le burn-out atteint des personnes très adaptées à leur métier, des personnes qui se surinvestissent dans leur travail, qui partagent les valeurs de la société à laquelle ils contribuent.

Les individus les plus facilement victimes de cette pathologie sont souvent perfectionnistes, en recherche de la reconnaissance de l’entreprise ou de la société. Ces caractéristiques individuelles alliées aux situations de stress croissantes au travail augmentent leurs risques d’être affectés par cet incendie dévastateur.

Maladie de civilisation, le burn-out peut être l’occasion d’une métamorphose afin que la personne atteinte se voit renaître en accord avec tout ce qu’elle est et ce à quoi elle aspire.

Nous accompagnons les personnes touchées par le burn-out, quel qu’en soit son stade, afin de les aider à retrouver le sens de leur vie, ce qui importe pour elle, leur centre.
Un questionnement par rapport à leur orientation est parfois abordé.
Il ne faut pas attendre de toucher le fond pour consulter.